lundi 13 juin 2011

Ma chienne Denka est maman !









































































En Avril dernier un intru venait dans mon jardin afin de rencontrer ma chienne Denka. Ce dernier passait sous le grillage afin de faire de galipettes avec Denka qui en était ravie. De ces galipettes sont nés 4 adorablent chiots le 10 Juin 2011, 3 femelles et 1 mâle (la féminité l'emporte....). C'est absolument fantastique d'être le témoin de cette naissance. Incroyable l'instinct animal. Ma petite Denka a tout fait comme une grande, couper le cordon ombilical des bébés, les nettoyer etc.... 2 petites femelles et un mâle sont nés à 7h30, Denka les a nettoyé et ils ont têté de suite, je pensais qu'il n'y en avait que 3. A 10H10 dans un calme incroyable comme pour les 3 premiers Denka a complété la petite famille par une femelle. Depuis, elle s'en occupe comme une chef toujours dans sa douceur qui la caractérise. Je vous fait partager quelques photos de ses monstres qui pésent de 235 grs à 267 grs à la naissance.

mercredi 1 décembre 2010

Puissance au naturel !

L'hiver la nature dort, mes yeux cherchent la moindre couleur, le petit détail et lorsque je trouve ce qui est peut-être inutile aux yeux de beaucoup devient un trésor pour moi. Souvent je le découvre dans le monde du minuscule que la photo grandit. Vestiges de fleurs, petits trous dans les arbres, vieilles feuilles, ...troncs d'arbres entremêlés etc....Ma fidèle amie Denka est toujours avec moi dans ces moments privilégiés.
video

mercredi 11 août 2010

BRASSAC (81) été 2010





Quelque soit la saison, se mélanger aux Brassagais reste toujours un pur bonheur.Leur joie de vivre et leur amabilité restent de mise.Cette fois j'ai découvert une partie de l'été à Brassac avec ses multiples festivités. Difficile de s'y retrouver dans les diverses associations organisatrices qui se démarquent les une des autres mais qu'importe, le résultat est toujours au rendez-vous, cinéma de plein air, fête médiévale, foires, fête de Brassac, tout est réussite. A ma dernière venue le coeur du village était en plein travaux de voirie, j'étais heureuse d'admirer le résultat d'un savant mélange de pavés et galets bétonnés, c'est très harmonieux. Heureuse également de fouler le vieux pont sur l'agoût et d'écouter le chant des cloches apparentes de l'église, berceau de l'ouïe et de la vue.
Tout près du coeur de Brassac j'ai encore fait une nouvelle découverte. J'étais passée plusieurs fois devant ce grand commerce à l'allure du vieux hangar sans y pénétrer. Cette fois, je m'y suis arrêtée et j'y ai découvert la caverne d'Alibaba (sans les 40 voleurs). Le patron, un homme de corpulence tout comme son étal, vous accueille d'un large sourire avec une équipe aux petits soins pour le consommateur. Vous y trouvez tout pour un prix raisonnable, fruits, légumes et confitures des producteurs du coin (un délice), vêtements, chaussures, matériel chasse et pêche, droguerie, épicerie, jardinerie etc...etc...du jamais vu en diversité. C'est également le rendez-vous des agriculteurs et artisans du Sidobre, je pense que le commerce fait également la location de gros matériel !
Ma soeur était avec moi pour ce séjour, je voulais lui faire découvrir ce coin de paradis.
A notre départ, Brassac était en fête. Celle-ci avait commencé jeudi 29 à 19h pour se poursuivre jusqu'au lundi 2 Août. Le jeudi soir à 19 heures, les trois coups de canon ont raisonné du vieux pont sur l'Agoût afin de déclarer l'ouverture de la fête.Ils étaient tous là, parents, enfants et petits enfants habillés de blanc et bandanas rouges ornés d'un écusson à l'éffigie de Brassac. Pendant ces quatre jours, c'est la fête à plein temps, orchestres divers et animations se succèdent, joie, chants, la vraie féria.
Tout a une fin. J'ai quitté Brassac le coeur gros, la fête n'était pas terminée, je n'ai pu voir l'embrasement coutumier du vieux pont et de ses deux châteaux, ni le magnifique feu d'artifice sur l'Agoût.
Je remercie encore toutes les petites mains brassagaises qui savent nous donner tant de joie, Madame Gatimel, marchande de chaussures et tellement dévouée pour la fête médiévale, Marc Durand et son équipe, etc...etc...
Vive Brassac, ville verte où il fait bon vivre !

vendredi 4 juin 2010

retour aux sources









































































































































Un moment de ruralité à l'état pure. Un jardin parfait comme savent le faire encore nos anciens. L'antidote de la "mal bouffe". Pas un brin d'herbe folle dans ce jardin si bien entretenu. tous les jours, inlassablement la main experte de l'amoureux du jardin séme, désépaissi, soigne, arrose, allège la terre pour récolter en abondance, lorsque l'été sera venu, tomates, salades, carottes, pommes de terre, haricots verts, oignons, échalottes, melons etc....de quoi se nourrir sainement. La terre comme l'aime encore nos anciens sait-être généreuse, la goutte de sueur de l'humain est son meilleur élixir. Au fond du jardin il y a des pigeons que l'homme soigne également. c'est le printemps, ils ont couvés et fait des bébés. Quelques fleurs aussi pour faire un bouquet sympa sur la table.

















Des photos simples, sans artifices qui ont la seule prétention de montrer la vie d'un retour aux sources.

dimanche 11 avril 2010

Les cartons d'emballage et leurs secrets !


Si nous prenons le temps de récupèrer et de regarder les cartons d'emballage nous avons des surprises agréables. Ils sont diffèrents. Leurs couleurs naturelles varient, elles sont plus claires selon le nombre de recyclages effectués. L'épaisseur des cartons diffère et nous offre des cannelures de choix variès. Ceux-ci nous permettent de réaliser toutes sortes d'habillages. Sur la photo, il s'agit d'un cadre à photo avec un simple support en bois. Tout son habillage n'est que carton de récupération et collage. Patience et imagination, un vrai plaisir à travailler pour un coût plus que réduit !
Vous pouvez travailler sur tout autre support à votre guise !
Il y a un mois la nature était encore bien endormie, pas l'ombre d'une pousse. Mes yeux scrutaient Dame Nature afin d'y trouver leur bonheur. Cette dernière ne cesse de me surprendre même lorsque tout paraît encore gris. Les troncs d'arbres ont souvent des secrets où de curieuses allures. Ho ! un trou de plus de 10 cms de diamètre attire mon attention. Numérique toujours en mains, je me colle contre celui-ci pour y scruter l'intérieur. Incroyable, ce sont des bourdons qui confectionnent leur futur nid. Comment on-ils fait pour creuser pareillement ? On peut en apercevoir un à l'intèrieur du trou sur la photo. Il faudra que je retrouve cet arbre pour voir l'évolution du nid mais je devrai être prudente car les habitant doivent maintenant être nombreux, le printemps étant enfin là !









vendredi 12 février 2010

IMAGINAIRE !




18 heures ce soir. J'ai le numérique dans le sac à main. Je stoppe la voiture afin de prendre 2 où 3 photos en me disant que si je revenais chaque jour à la même heure et au même endroit, le spectacle ne serait jamais le même.


Ce soir le champ ondule comme la vague dans la mer.....